Pourquoi le Québec ?

La Baie James est en voie de devenir le prochain camp minier du Québec, ni plus ni moins, l’avenir minier du Québec. En moins de 15 ans, pas moins de 9 gisements ont été découverts. On y retrouve maintenant d’importantes ressources aurifères, des diamants, de l’uranium, du cuivre, du zinc, de l’argent, du nickel, du platine et du palladium.

La mise en production du gisement Éléonore marquera les débuts historiques de la Baie James en tant que territoire minier au Québec. Avec ses avantages énergétiques incomparables et ses importantes infrastructures, la Baie James possède de façon indéniable des avantages concurrentiels à l’échelle planétaire.

Le territoire

Le Québec se classe parmi les meilleurs territoires au monde pour explorer et développer des mines selon les études de l’Institut Fraser. Le Québec est renommé pour sa production de métaux précieux, de métaux usuels et de minéraux industriels et se classe parmi les principaux producteurs miniers au monde et figure parmi les dix territoires les plus explorés au monde. Malgré ce fait, plus des deux tiers du territoire ont reçu très peu d’exploration et sont encore ni plus ni moins vierges.

Au Québec, plus de 90 % du sous-sol est constitué de roches précambriennes, un ensemble géologique fort réputé pour ses gisements d’or, de fer, de cuivre, de zinc et de nickel.

Un Québec pro-minier

En plus de posséder un potentiel minier exceptionnel, le Québec se démarque par sa stabilité politique et ses lois minières pro-industrie. Le Québec possède également l’une des meilleures banques de données géoscientifiques au monde. De plus, les innombrables programmes d’incitatifs à l’exploration et au développement minier, mis de l’avant par le gouvernement québécois, permettent de réduire significativement les risques reliés à l’exploration.

La position de Virginia

Virginia recherche les différents métaux que l’on retrouve au Québec (Au, Ni, Cu, Zn, Ag, Pt-Pd). La société possède des propriétés aux quatre coins du Québec, principalement à la Baie James et dans le Grand Nord québécois, ainsi que dans les provinces géologiques du Grenville et de la fosse du Labrador. Virginia figure parmi les explorateurs dominants du Québec avec un des plus importants budgets d’exploration annuels et plus d’une vingtaine de projets actifs.

L’implication de Virginia dans l’or

Virginia concentre ses activités d’exploration sur le territoire québécois. Fort d’une riche histoire de découvertes et d’un haut potentiel aurifère, le Québec offre un territoire exceptionnel pour la prospection de gisements aurifères. C’est pourquoi environ 70 % des projets de Virginia sont des projets aurifères.

L’or à la Baie James

Virginia, grand précurseur et visionnaire sur le potentiel aurifère à la Baie James, y a découvert, au cours des années 2004 et 2005, le gisement Éléonore, considéré comme la plus belle découverte aurifère au Canada au cours des 20 dernières années. Le gisement Éléonore était la quatrième découverte significative d’or à la Baie james. Virginia est convaincue que d’autres gisements aurifères de grande qualité n’attendent qu’à être découverts à la Baie James.

L’or au Québec

Nous pouvons observer une diversité dans les métaux extraits des mines du Québec. Il y a 14 producteurs aurifères au Québec.

Le Québec est le deuxième plus important producteur d’or au Canada. Au cours des cinq dernières années, Agnico Eagle a annoncé la découverte de très importantes réserves aurifères sur les projets La Ronde, Lapa et Goldex. Ces gisements, totalisant près de 70 millions de tonnes, sont en voie de devenir l’un des plus importants secteurs aurifères en Amérique du Nord.

L’or dans le monde

De tous temps, l’or fut un métal très convoité. L’or se trouve sous plusieurs aspects et il est extrêmement rare qu’il soit pur à l’état natif et visible à l’oeil nu. L’or peut prendre différentes formes, parfois en paillettes, en grains, en fils ou en pépites mais il apparaît surtout en combinaison avec d’autres métaux ou minéraux. Les propriétés uniques de l’or en font une matière difficilement remplaçable. L’or est brillant, malléable, ductile, conductible et chimiquement inerte. Il est donc très recherché pour divers usages tels la joaillerie, l’électronique, la haute technologie ainsi que la fabrication des médailles et des pièces de monnaie. Il ne faut pas oublier aussi que l’or est un actif monétaire international et une valeur refuge.