Relations avec les communautés

Virginia s’est toujours souciée de construire des relations à long terme avec les communautés autochtones vivant sur les territoires où elle pratique l’exploration minière. Notre philosophie est de tenir pleinement informés le Conseil de Bande, le responsable du développement économique, le trappeur, l’association des trappeurs et tous les autres intervenants touchés par nos activités.

« Mines Virginia a une bonne expérience sur le territoire Eeyou Istchee et a établi un très bon système de communication avec les Cris au fil des ans. Il a été suggéré que ce système, qui assure que de bonnes relations [...] avec les Premières Nations, soit adopté et devienne un standard.»

Rapport de la rencontre minière à Wemindji en 2005

Encourager la main-d’œuvre, le transport et le logement au sein des communautés locales est le mot d’ordre chez Mines Virginia. En effet, tous les chefs de projet doivent embaucher un ou deux autochtones par campagne d’exploration. Virginia croit aussi fortement aux partenariats avec les Premières Nations. L’alliance stratégique avec Wemindji Exploration inc. (« WEMEX »), qui permet d’explorer conjointement un territoire couvrant une superficie de plus de 5 000 km2, est un exemple de réussite de partenariat avec les Cris de la Baie-James.

André Gaumond and Matthew Coon Come at the Cree convention in 2004